Choisissez votre toile fond Choisissez votre toile fond Enregistrez-vous pour conserver votre choix Fin
Boutique Faites un don
Huntington's Disease Youth Organization

Comment faire face aux éclats de colère de mon papa ?

HDYO met sur son site plus d'informations à la dispoisition de jeunes, parents et professionnels.

www.hdyo.org

Q. Comment faire face aux éclats de colère de mon papa ?

Reuben, 14, Royaume-Uni

R. Salut Reuben,

Merci de cette excellente question sur la façon de faire face aux accès de colère de ton père.

Beaucoup de jeunes qui vivent avec un malade de la MH subissent des agressions de sa part. Certains sont agressifs avant la maladie, puis, une fois la MH déclarée, il leur arrive de devenir encore plus violents et instables. Toutefois, la plupart des gens ne le sont pas avant la maladie. Le changement est soudain, ils ont alors des accès de rage ou piquent des colères inhabituelles et opposées à leur caractère naturel. C’est dû à la maladie, elle cause parfois des changements de comportement, ce qui signifie que quelqu'un peut s’énerver et faire des crises alors qu’il n'en faisait jamais auparavant. Ce peut être difficile à gérer, mais tu n’es pas le seul dans ce cas, Reuben.

Tu te demandes comment affronter cela. Tout d'abord, le plus important est que tu te sentes en sécurité. Or, si ce n’est pas le cas, tu peux toujours demander de l'aide à police-secours. Ensuite, de nombreux jeunes trouvent utile de quitter la maison ou se réfugier dans leur chambre quand un de leur parent s’énerve. Va te promener si tu peux ou rends-toi chez un ami. Ton père aura peut-être le temps de se calmer. Une autre astuce est d'éviter de se disputer avec le malade lors de ses colères. D’habitude, répondre ne fait qu'empirer les choses. Enfin, les médicaments peuvent soulager les symptômes comportementaux de la MH. Si possible, essaie de parler avec quelqu'un capable d’établir si ton père suit le bon traitement. Un changement de médicaments serait une solution.

J'espère t’avoir aidé, Reuben. Ma réponse est assez générale, mais si tu m’en disais plus sur les débordements de ton père et la manière dont ils t’affectent, peut-être pourrions-nous entrer dans les détails de ta situation et te venir en aide. Si tu souhaites encore en discuter, je suis là pour t’écouter et t’offrir mon soutien.

Prends soin de toi en attendant.

Matt