Choisissez votre toile fond Choisissez votre toile fond Enregistrez-vous pour conserver votre choix Fin
Départ Soutien Boutique Faites un don
Connectez-vous ou inscrirez-vous sur HDYO Toile de fond


Conditions Protection des données Recherche Plan du site Contact Us
Boutique Faites un don
Huntington's Disease Youth Organization

Dépistage et assurances

HDYO met sur son site plus d'informations à la dispoisition de jeunes, parents et professionnels.

www.hdyo.org

Je vais bientôt avoir 18 ans et j’envisage un dépistage. En ce moment, mon père rencontre des problèmes avec son assurance vie, ses diverses mutuelles, etc. C’est pourquoi je m’interroge : si je NE PASSE PAS le test, cela soulèvera-t-il des problèmes moindres en matière d’assurances, permis de conduire et autres choses administratives que si je le passais ? En somme, serait-il préférable de signaler « à risque de Huntington » au lieu de « maladie de Huntington » dans les formulaires ? S’il n’existe aucune différence entre les deux cas, autant me faire dépister, n’est-ce pas ?

Merci,

Kiran, 17, Londres.

Salut Kiran,

Merci pour cette question. Les assurances représentent, en effet, un domaine compliqué pour les gens à risque de Huntington. Au Royaume-Uni, il est obligatoire – en matière d’assurances et de permis de conduire – d’indiquer que tu es atteint de la maladie de Huntington si tu as été diagnostiqué comme tel. Si le risque est présent mais que tu n’as pas subi de test, il te faut uniquement le préciser lorsqu’on t’interroge sur d’éventuels problèmes héréditaires. Tu trouveras davantage d’informations à ce sujet sur le site de l’Association des Assureurs Anglais The Association of British Insurers.

En tant que maillon du programme de dépistage au Royaume-Uni, les conseillers en génétique sont tout à fait disposés à discuter d’assurances ou même des implications que les résultats de tests peuvent avoir sur l’obtention des dites assurances. Un dépistage correspond à une réelle épreuve et représente une décision très personnelle, individuelle. Si tu t’interroges sur certains aspects de cette procédure et des conséquences, il peut s’avérer utile de fixer un rendez-vous avec un centre génétique pour y rencontrer un spécialiste. Les conseillers en génétique reçoivent les patients de tout âge, ils sont aussi ravis d’aborder le processus et la réalité des dépistages. C’est donc une aide à prendre en compte. Aussi, il est parfois préférable d’y aller avec quelqu’un de confiance, de façon à disposer d’un certain soutien au cours de l’entretien mais également d’une personne avec qui en parler une fois l’entrevue terminée.

Aussi, un assistant social spécialisé dans la jeunesse au sein de l’Association contre la Maladie de Huntington d’Angleterre et du Pays de Galles (Huntington’s Disease Association of England and Wales) serait en mesure de répondre à certaines de tes questions si tu ne souhaites pas te rendre dans un centre génétique. Tu peux trouver ton conseiller le plus proche ici…

J’espère que ceci te sera d’une aide quelconque, si tu as besoin de quoi que ce soit d’autre, n’hésite pas à nous recontacter.

Catherine Martin